News Post on 13 November 2019

Interview Paperjam | 3 questions à Emmanuelle Ragot

_L’art constitue-t-il un bon investissement ? Telle est la question qui fut posée par le Paperjam à Emmanuelle Ragot, Associée DATA/IP/TMT et Employment, en charge de Wildgen 4 Art, dans la rubrique "3 Questions à…" du guide de l'investisseur 2020 sorti en novembre 2019 (supplément Paperjam). Découvrez la réponse d'Emmanuelle dans l'interview ci-desous.

L’art constitue-t-il un bon investissement ? 

Le marché de l’art se développe et prend une place de plus en plus importante dans la diversification des portefeuilles. Aujourd’hui, l’art est une composante importante de l’offre en gestion de fortune. Dans une optique de transfert du patrimoine, la planification successorale reste une préoccupation pour les collectionneurs. L’évaluation des œuvres d’art constitue aussi l’une de leurs priorités. En revanche, l’intérêt reste mitigé pour les prêts garantis par des œuvres d’art. Même si ce mécanisme est en progression depuis une décennie, le marché européen reste loin derrière les Etats-Unis.

Quelle est l’évolution du marché ? 

J’ai participé, en tant qu’orateur, à la 12ème édition de la Deloitte Art & Finance Conference organisée à Monaco le 14 octobre dernier. Il en ressort clairement que le marché de l’art connaît une tension relative aux besoins de transparence. Cette transparence est clairement la tendance souhaitée mais elle est aussi redoutée par les différents acteurs. Les nouvelles réglementations vont en ce sens. Ceci dit, tous les acteurs ne sont pas prêts et certains sortiront du marché au profit d’autres qui ont déjà misé sur la compliance. De manière plus générale, les prédictions sur la croissance du marché de l’art sont positives car la confiance sur ce marché devrait sortir renforcée par la mise en place des nouvelles règles juridiques. 

Quelles sont les autres tendances à venir ?

Les start-up spécialisées dans l’ArtTech sont perçues comme des sources d’amélioration du suivi des origines et de la traçabilité des œuvres d’art, notamment grâce à l’intelligence artificielle et la blockchain. Par ailleurs, on devrait assister à l’émergence de nouveaux modèles à impact social en « art et philanthropie ».

 

Un projet d'investissement dans l'art? N'hésitez pas à contacter Emmanuelle, elle se fera un plaisir de vous conseiller!

 


 

Share this content