Article Post on 25 November 2015

Le secteur orienté sur les TIC à Luxembourg et les défis à venir.

Longtemps concentré sur les services financiers, le Luxembourg a pris un virage politique et économique, il y a plusieurs années, en ligne avec la Stratégie Lisbonne et la Stratégie Europe 2020, en imposant de manière déterminée une réelle volonté de diversification économique.

Plusieurs secteurs ont été mis sous les projecteurs de nouvelles initiatives dont celui de la propriété intellectuelle.

Rappelons que la propriété intellectuelle et son développement passent par des outils d'incitation économiques, mais aussi par un environnement juridique qui doit être favorable. Au-delà des diverses conventions internationales, directives et règlements européens en la matière, l'évolution de la législation nationale et la multiplication de la jurisprudence en ce domaine donne effectivement la réalite de ce développement. Au niveau institutionnel, le Luxembourg s'est doté d'un Institut de la Propriété Intellectuelle qui faisait encore très récemment défaut et a recensé ses ressources en matière de recherche en regroupant le CRP Henri Tudor et le CRP Gabril Lipmann au sein du Luxembourg Science and Technology. Par ailleurs, un écosystème de développement de l'entrepreunariat via des solutions d'hébergement de coworking, de formations...ont permis l'émergence de start-up avec potentiel fort, compléments indispensables aux acteurs classiques dominant du secteur TIC.

Dans son article paru dans Entreprises Magazine, Emmanuelle Ragot résume l'evolution de ce secteur au Luxembourg, sa croissance importante, ainsi que les défis qui attendent le pays afin que que ce dernier bénéficie d'une place privilégiée et compétitrice sur le marché international.

Découvrez l'article intégral dans le N°74 de novembre-décembre 2015 d'Entreprises Magazine.

 

Share this content